REAL STORIES
BY REAL PEOPLE Search
Friday, September 21, 2018

Billet pour la solidarité

by Aurore (writer), Paris, July 11, 2006

Taxer le transport aérien pour financer l’aide au développement du Sud, l’initiative franco-britannique est en phase de décollage. Veuillez attacher vos ceintures: dès 2006, vous vous acquitterez d’une somme de 5 euros pour tout achat d’un billet d’avion.
L’entreprise est fort louable. Seulement ce modèle de financement, annoncé en septembre par Thierry Breton, ministre français des finances et Gordon Brown, son homologue anglais, connaît déjà ses critiques.
Le fond international pour la santé, qui pourrait collecter 10 milliards d’euros par an grâce à cette taxe ne précise pas encore comment sera utilisé ce tiroir-caisse mondial. « Il faut se méfier des usines à gaz », alerte Stéphane Fargette, porte-parole d’Easyjet. « Si 80% de cet argent part dans des frais administratifs, qu’aurons-nous gagné ?». De part et d’autre de la Manche, les politiques sont convaincus, mais les autres pays européens demeurent encore perplexes. On devise que le système ne marchera véritablement que si les 25 jouent le jeu.
« Et puis, ajoute M. Fargette, faire voyager les gens, c’est créer de la richesse. En lestant le transport aérien, les gouvernements pénalisent aussi toute une partie des activités économiques ». Il est vrai que dans un contexte morose, où le prix du kérosène ne cesse de grimper, les professionnels pourrait trouver le moment mal venu pour mettre en place l’idée chiraquienne lancée au forum de Davos en 2000. Probablement sur une bonne lancée, la taxe de solidarité nécessite encore quelques petits ajustements.


About the Writer

Aurore is a writer for BrooWaha. For more information, visit the writer's website.
Want to write articles too? Sign up & become a writer!

0 comments on Billet pour la solidarité



Add A Comment!

Click here to signup or login.


Rate This Article


Your vote matters to us



x


x