REAL STORIES
BY REAL PEOPLE Search
Monday, October 23, 2017

La tempête Soutine souffle Place de la Madeleine

by Sandra Knafo (writer), Paris 8, November 09, 2007

Credit:

Chaim Soutine naît en 1893 dans un Shtetl (village) en Biélorussie dans un milieu orthodoxe Juif . Passionné dès sa plus tendre enfance par le dessin, il attend impatiemment de noyer ses pinceaux dans la peinture parisienne, capitale des arts. A Paris, il a comme professeur Fernand Cornon le même que celui de Vincent Van Gogh, artiste maudit à l'oreille coupée...La misére est au rendez-vous.
Il côtoie Chagall, Dali, Picasso, et se lie d'amitié avec Modigliani l'un de ses premiers admirateurs. Ce dernier lui présente Zborowski qui lui propose un soutien financier moyennant l'exclusivité de sa créativité. Sa compagne au prénom idéal et aimanté Zborowska n'appréciait guère Soutine et encore moins son portrait peint par Modigliani qui garnissait la porte de son appartement. A Modigliani qui prévoyait à cette porte un avenir en or, elle rétorquait "jusque la nous devons vivre avec".
Son oeuvre expressionniste est unique en France, elle ne dénonce aucune révolte, aucun contexte malgré l'atmosphère antisémite qui sévit à l'aube de cette première guerre mondiale. Ainsi, les personnages qui habitent ses tableaux semblent avoir atterri du ciel, dans un décor atemporel. "Le grotesque"son célèbre autoportrait aux traits déformés et caricaturaux, "La folle" au regard si touchant, ou encore "La jeune Polonaise" au sex-appeal immuable le prouvent.
Soutine est avant tout un visionnaire qui laissa dans son sillage une fenêtre ouverte inspirant l'air de Bacon et de Pollack.
La bouleversante et renversante période Céret révèle sa volonté destructive: Les Platanes croulent, ploient et fléchissent dans un tourbillon prêts à sortir des gonds du tableau. Les ocres, les carmins et les vermillons hurlent sous la palette de cet artiste iconoclaste à la texture pâteuse. J'ai été extrêmement surprise par une signature à l'envers sur "le boeuf écorché"
Il se dérobait à l'abri des regards indiscrets libre de créer sur des toiles souvent déjà usagées.
Comble de l'ironie et du sort, Soutine fait son entrée par la grande porte "témoin", grâce à la vente de son tableau "Le petit pâtissier" doté d'une oreille géante et rubiconde...Un peu plus d'un siècle plus tard le peintre trône dans l'antre des grands pâtissiers au 28 Place de la Madeleine entre Hédiard (désormais Russe) et Fauchon (éternel Français). Un clin d'oeil du ciel, pour cet artiste mi- Russe mi- Français. Et je suis persuadée que là ou il se trouve en ce moment Soutine a l'oreille qui siffle...
La Pinacothèque a réussit l'une des rétrospectives phares de cette rentrée à signaler aussi celle de Fragonard et de Courbet.
Mais, ça c'est une autre histoire...


Soutine
Jusqu'au 27 Janvier 2008 à La Pinacothèque de Paris - 28 Place de la Madeleine 75008 Paris.
Tous les jours de 10h30 à 18 h.

En image: Portrait de Soutine, par Modigliani


About the Writer

Sandra Knafo is a writer for BrooWaha. For more information, visit the writer's website.
Want to write articles too? Sign up & become a writer!

0 comments on La tempête Soutine souffle Place de la Madeleine



Add A Comment!

Click here to signup or login.


Rate This Article


Your vote matters to us



x


x