REAL STORIES
BY REAL PEOPLE Search
Friday, October 20, 2017

Kelly tape dans le meal

by Aurore (writer), Paris, October 22, 2007

Le temps du « saucisses frites » à la cantine est bel et bien révolu. Alerté par les chiffres de l’obésité infantile en Grande-Bretagne (16% des petits Britanniques de 2 à 15 ans sont obèses) et la grogne montante des parents, Ruth Kelly, la ministre de l’éducation lance un vaste plan d’attaque contre la malbouffe à l’école.
Deux mesures phare ont été proposées en moins de deux semaines. D’abord, un programme pour imposer les menus équilibrés dans les 20 000 cantines. Dès la rentrée prochaine, les repas proposés aux élèves devront répondre à 23 critères nutritionnels stricts, comme des teneurs en vitamines par exemple. En dehors des réfectoires, les distributeurs automatiques sont également montrés du doigt par la ministre. A la place des paquets de chips, barres chocolatées et autres sodas, les enfants se verront proposer des fruits, des yahourts ou encore du lait.
Une seconde proposition prévoit, toujours à la rentrée prochaine, de dispenser des cours de cuisine obligatoires aux élèves du secondaire.
Si le gouvernement est passé à l’offensive, c’est surtout sous l’impulsion du célébrissime Jamie Oliver, « the naked chief ». Dans son émission sur la BBC, Oliver montre l’envers du décor des plats servis aux têtes blondes chaque midi. Les démonstrations sont éloquentes : les Turkey Twizzlers, (commercialisés par le fournisseur de repas scolaires Scolarest), sont des beignets de dinde sans dinde (seulement 34% parmi d’autres ingrédients comme l’eau ou la graisse de porc) et les frites sont préparées sans pomme de terre (mais à base du féculent lyophilisé).
Effet immédiat : des dizaines de milliers de parents effrayés par les images de poissons panés flétris ont retiré leur progéniture des restaurants scolaires. Selon l’association des autorités locales, 12 à 15 % des élèves inscrits dans des cantines avant l’émission de Jamie Oliver ont pris le large depuis.
Pour éviter la ruée vers les lunch boxes - des paniers-repas trop souvent gras - et fidéliser les ados sur les bancs des cantines, la ville de Glascow a déjà pris les devants. Par un système de carte à points, les collégiens qui renoncent aux hamburgers ou aux frites peuvent gagner iPods et consoles Xbox. Bien manger, un jeu d’enfant ?


About the Writer

Aurore is a writer for BrooWaha. For more information, visit the writer's website.
Want to write articles too? Sign up & become a writer!

0 comments on Kelly tape dans le meal



Add A Comment!

Click here to signup or login.


Rate This Article


Your vote matters to us



x


x